• L'historique de la Vespa 400

    30000 Vespa 400 ont été construites en France à partir de 1957 jusqu'à 1961 par ACMA (Ateliers de Constructions de Motos et Automobiles), à Fourchambault près de Nevers. L'étude initiale de cette voiture sous le nom de MITZI a été faite par la SIATA (Societa Italiana Auto Transformazioni Accessori) spécialisée dans les transformations sportives de FIAT.
    SIATA n'a pas pu obtenir de FIAT un moteur et a vendu son étude à PIAGGIO.
    PIAGGIO fabricant des scooters Vespa l'équipera d'un moteur 400cm3 dérivé de l'Ape et lui donnera le nom de Vespa 400. La construction de cette petite voiture sera localisée dans sa filiale française ACMA à Fourchambault près de Nevers. Le sigle sur le capot est P/ACMA (Piaggio/Ateliers de Construction Motocycles et Automobile).
    Cette voiture ne comporte qu'une seule pièce de fabrication italienne: les pistons en aluminium coulé de Borgo. Tous les autres composants sont d'origine française.
    La Vespa 400 a été présentée le 26 septembre 1957 au Pré Catelan et fut la vedette du Salon Automobile à Paris.
    En octobre 1957 au salon automobile de Paris deux modèles étaient proposés 'Tourisme' pour 345.000FF et 'Luxe 58' pour 365.000FF.
    Avec les premiers modèles le mélange huile-essence se faisait à la main avec un godet gradué et durant l'été 1958 est apparu le réservoir d'huile avec un mélangeur semi-automatique à manivelle.
    En 1958 les sièges sont rembourrés jusqu'en haut et les lames de pare-chocs lisses et chromées sont remplacées par des lames nervurées en inox.
    L'année 1959 fut marquée par de nombreux changements : vitres coulissantes, feux de direction sur les ailes avant, la turbine de refroidissement en acier est maintenant en aluminium, les pare-chocs à lame sont abandonnés au profit de nouveaux pare-chocs enveloppant. Des modifications moins visibles sont apportées comme le taux de compression qui passe de 6,4 à 6,8 et le moteur développe maintenant 14 CV SAE à 4350 t/mn au lieu de 12 CV SAE à 4300 t/mn. La Vespa 400 dépasse maintenant les 90 Km/heure avec les nouveaux pneus en 4.40 x10.
    En octobre 1960 au salon de l'auto à Paris ACMA présente deux modèles: 'Luxe 61' à 3.550NF et 'Grand Tourisme' équipée d'origine d'une boite 4 vitesses, d'un mélangeur automatique, de pneus à flancs blancs. Les modèles de cette année bénéficient d'une finition plus soignée avec des sièges à deux tons, des vide-poches dans les portes.
    Tout a une fin.
    L'usine était prévue pour 200 voitures par jour, au plus fort de la production en 1958 la cadence ne dépassa pas 50 voitures par jour.
    En 1961 la production s'élève à 1849 Vespa 400 dont moins de 200 Vespa 400 'GT' et une soixantaine seulement avec la conduite à droite. L'usine fut définitivement fermée au cours de cette année 1961. La production totale de 1957 à 1961 aura été de 29873 Vespa 400.

    " Source historique de la Vespa 400 réalisé par Jacques Vuillaumier http://capaction.filcom.com/history.php"

    1957 : ....1 103 ex.
    1958 : ...12 130 ex.
    1959 : ....8 717 ex.
    1960 : ....7 177 ex.
    1961 : ....1 849 ex.
    ______________
    Total : ...30 976 ex.
    (source : l'Argus de l'Automobile)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    taffy
    Jeudi 17 Février 2011 à 01:14

    Que sait on de la v400 avec allumeur a simple vis platinees + facile a regler . en avez vous dans votre association? bravo pour votre voyage en espagne j'admire .j'ai eu 3 vespa 400 entre 1967 et 1969 et je les regrette ainsi que ma jeunesse.j'ai beaucoup bricolé dessus et bien roulé.elles ont fini tragiquement merçi pour votre site je suis dans le 74......

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :