•  

    PETIT RAPPEL: CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES VOIR EN GRAND

     

    ...après une sévère côte qui oblige Colette et jean-Pierre à laisser leur camping car en bas, nous arrivons sur le parking du château de Castelnaud...l'occasion d'une photo...

     

     

    castelnaud parking

     

    ...Heureusement un garde en armure surveille nos fidèles destriers...

     

    Sortie PERIGORD 2011

     

    ...nous quittons nos montures pour rejoindre le Château de Castelnaud...

     Sortie PERIGORD 2011

    ...nous commençons donc notre ascension via les petites ruelles au pied du château...

     village de castelnaud

    ...depuis les ruelles et le stand du tourneur sur bois, vue vers le château...

     

     

    village de castelnaud

    ...le tourneur qui fabrique des toupies à l'ancienne...

     

     

     Sortie PERIGORD 2011

     

    ...joile vue sur les toits de Castelnaud...

     

     

    village de castelnaud

    ...en route nous croisons quelques touristes apparemment un peu fatigués...

    ...Isabelle, Nicole, Denis et Jean-Jacques ...

     

     

     

    ...mais nous continuons notre ascension...

     

     

     

     

    village de castelnaud

    ...Patrick et Lionel au pied du château de castelnaud...

     

     

     

    village de castelnaud

    ...Mireille, Daniel et Denis dans l'ordre de progression...

     

     

    ...c'est au pied du mur...

     Sortie PERIGORD 2011

    ...qu'on voit le mieux le mur...

     

    ...avant d'entrer dans la partie exposition...

    Sortie PERIGORD 2011

    ...Nathalie, Mireille, Daniel, Lionel et Josette...

     

    ...Daniel grimpe dans les escaliers étroits du château...

    Sortie PERIGORD 2011

     Sortie PERIGORD 2011

     ...à l'intérieur du Château, tout ce qu'il faut pour faire un tournoi de joute...

    Sortie PERIGORD 2011

    ...Un orgue d'artillerie du 16 ème siècle qui ne jouait pas de la musique mais faisait siffler les balles de plomb de calibre 16 à 18 mm aux oreilles des combattants sur les champs de bataille. Mise à feu à l'arrière des 12 canons par une trainée de poudre...

     

     

    Sortie PERIGORD 2011

    L'arbalète à tour: Cette arbalète géante installée à un poste fixe est  utilisée par les défenseurs d’une place forte. L’avantage de l’engin réside  dans sa précision et la portée du tir : 300 m pour un carreau d’un  mètre! L’arbrier original, construit en 1336, est conservé au musée de  Quedlembourg (Allemagne).

     

     

     

     

    Sortie PERIGORD 2011

    ...une partie de la belle collection d'arbalètes du château...

     

     

    Sortie PERIGORD 2011

    ...arquebuses et boîtes à poudre...

     

     

     

    ...Gérald après avoir quitté son armure pose devant un canon...

     Sortie PERIGORD 2011

     

     

    ...et en sortant des hauteurs du château...

    Sortie PERIGORD 2011   

     

     

    ...la vue est imprenable sur le village...

    Sortie PERIGORD 2011

     

    ...et sur la dordogne...

    Sortie PERIGORD 2011

    Sortie PERIGORD 2011 

     

    ...et sur une esplanade à l'arrière du château, tout ce qu'il faut pour résister au terrible envahisseur anglois...

    Sortie PERIGORD 2011

     de gauche à droite : le trébuchet, le mangonneau et la perrière

    Sortie PERIGORD 2011

    ...attention Anne Marie ! si le Monsieur en costume d'époque s'enfuie il y a sûrement une raison..il s'agit d'une bombarde...C'est  au début du XIVe siècle que sont mises au point les premières armes  à poudre. Leur manipulation est très  délicate. Il faut attendre qu'elles refroidissent avant de les recharger, ce  qui ralentit leur cadence de tir : pas plus d'un tir à l'heure !

     

     

    ...une des scènes vivantes du château....les fileuses de laine...

    Sortie PERIGORD 2011

     

     

    ...Une vue vers la sortie...

    Sortie PERIGORD 2011

     

    un lien pour ceux qui veulent en savoir plus sur le château de Castelnaud

    http://www.castelnaud.com/fr/index.php?rub=historique

     

    ...c'est donc fatigué mais heureux de cette première journée en Périgord que nous regagnons l'Hôtel Plaisance de Vitrac où nous allons faire ripailles et mener grand train !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique